Lexique du forex

A

Arbitrage : stratégie consistant à acheter et vendre un même actif, simultanément sur des marchés différents, dans le but de faire un bénéfice grâce à la différence du cours sur les marchés.

Ask : prix d’achat, correspondant à la demande

B

Bid : prix de vente, correspondant à l’offre

Breakeven : transaction n’ayant généré ni profits ni pertes, à sa sortie de position

Breakdown : c’est lorsque le cours dépasse le support

Breakout : ou cassure en français, c’est lorsque le cours dépasse la résistance

Broker : agent intermédiaire qui exécute effectivement les ordres des investisseurs. Sa rémunération est en général basée sur le spread bid/ask

C

Câble : pair  GBP/USD, la livre sterling contre le dollar US. Il rappelle le câble électrique transatlantique par lequel les transactions entre les deux continents s’effectuaient

cambiste : comme le broker, c’est une personne qui traite les transactions d’achat et de vente sur le marché des changes

Carry trade : stratégie consistant à faire un bénéfice grâce à une plus-value au niveau des taux d’intérêt d’une parité. Il s’agira d’un emprunt à un taux plus faible que celui du placement effectif

E

Effet de levier : multiplication du capital de l’investisseur par un endettement auprès du trader et de la plateforme d’ordre. En forex, l’effet de levier peut atteindre 400, c’est-à-dire pour un compte de 1000 $, l’ordre peut atteindre 400.000 $. C’est avantageux pour les gains, mais risqué s’il n’est pas utilisé avec précaution

forex et son glossaire

G

Gré à gré : c’est un terme expliquant que les transactions se font directement, sans règlement particulier et avec pour seul intermédiaire le broker

M

Majors : ce sont les sept devises principales, les autres sont des devises secondaires. Les majors sont le dollar US (USD), l’euro (EUR), la livre sterling (GBP), le franc suisse (CHF), le dollar canadien (CAD), le dollar australien (AUD) et le yen (JPY)

P

Pip : C’est la différence existante entre le prix de vente et le prix d’achat d’une paire de devises. Price Interest Point est la base du calcul des seules commissions lors de la transaction. Si une paire EUR/USD a une fourchette de 1.7500 à 1.75004, le pip est de 4 unités.

R

Résistance : c’est un niveau auquel les cours franchissent rarement. La résistance est le niveau supérieur et le support est le niveau inférieur.

S

Short : se dit d’une baisse tendancielle du cours d’une paire de devises.

Slippage : ou dérapage en français. Il y a un slippage lorsqu’il y a une différence entre le cours au moment de l’ordre et celui de la transaction, due à la rapidité du marché.

Spéculation : décision permettant d’envisager un gain potentiel par rapport aux données et statistiques. La variation du marché n’étant pas totalement prévisible, la spéculation peut entraîner une perte

Spread : c’est l’écart existant entre le bid et l’ask, qui se définit en pip.

Stop-loss : c’est un moyen de réduire les risques de perte grâce à un ordre de clôture de position à tout moment délicat

Support : c’est un niveau de résistance, mais se dit lorsque le cours est au plus bas

V

Volatilité : c’est une mesure du mouvement du marché pendant une durée déterminée. Plus le marché est volatile, plus le risque est important.

W

Warrant : coupon correspondant à une obligation à option. Il permet au porteur d’acheter des titres ou des marchandises à un prix déterminé pendant une période déterminée.

Z

Zone de cours : il permet à l’opérateur de voir les derniers prix des actions et des options qu’il a choisies.  Sur ce zone de l’écran ou ticker,  on peut y voir le niveau de l’indice au comptant et à terme.